Entrer dans la lumière

(D.Barbelivien, F. Bernheim)
Comme un insecte fou
Respirer la poussière
Vous venir à genoux
Redécouvrir ma voix
En être encore capable
Devenir quelquefois
Un rêve insaisissable
Toucher des musiciens
Sourire à des visages
A quatre heures du matin
N'être plus qu'une image
Etre là de passage
Sans avoir rendez-vous
Avoir tous les courages
De me donner à vous
Et vous laisser venir
Comme un amant magique
Et vous ensevelir
Sous mon cri de musique



Entrer dans la lumière

Comme un insecte fou
Respirer la poussière
Vous venir a genoux…