RIEN NE S' ARRETE
(C. Vié - D. Manet) 
 

La vie nous éloigne

Nous rends fou

Elle mets des montagnes

Entre nous

On suit notre chemin

Et d’un coup

On est si loin

De chez nous

Rien ne s’arrête

La vie nous entraîne, sans arrêt

Et Sur nos yeux ne saignent que des regrets

Ou sont passés les rêves de notre enfance

Les paysages dessinés par les anges en silence

Rien ne s’arrête

D’autre vie continue

D’autre parlers s’entêtent pour ceux qui se sont tues

Rien ne s’arrête

Les amours se décollent

Et même si l’on regrette

Le temps, lui continue son vol

Rien ne s’arrête

La vie s’avance

On fait des erreurs

Mais pas dans l’sens

Qu’indiquait notre cœur

On se dit : cette fois j’ai compris

Et l’on s’entête à l’infini

Rien ne s’arrête

D’autre vie continue

D’autre parlers s’entêtent pour ceux qui se sont tues

Rien ne s’arrête

Les amours se décollent

Et même si l’on regrette

Le temps, lui continue son vol

Rien ne s’arrête

On a eu dans le temps l’espérance

Malgré la peur

Même si nos rêves s’achèvent en silence

Je crois qu’ils continuent ailleurs

Rien ne s’arrête

D’autre vie continue

D’autre parlers s’entêtent pour ceux qui se sont tues

Rien ne s’arrête

Les amours se décollent

Et même si l’on regrette

Le temps, lui continue son vol

Rien ne s’arrête

Rien ne s’arrête